Addiction | Valais

F D
Medias Liens Dons
La Fondation La Prévention Les Prestations

Mag Santé : Le moral dans les chaussettes

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle. L'automne s'installe et le blues hivernal qui l'accompagne aussi. Si presque tout le monde est touché par cette mélancolie, certaines personnes développent, à l'arrivée des frimas, une dépression saisonnière.

A côté des symptômes dépressif typiqueres tels que la baisse de l'humeur, le manque d'énergie et d'envie, la perte de plaisir, le sentiment de culpabilité ou encore les troubles de la concentration, la dépression saisonière entraîne habituellement, et à la différence de la majorité des troubles dépressifs, une augmentation de l'appétit et du sommeil.

La dépression saisonière se distingue également des autres troubles dépressifs par son caractère cyclique : pour évoquer ce diagnostic, il faut deux épisodes dépressifs présentant une particularité saisonnière et séparé par une période de rémission des symptômes, au cours des deux dernières années. On distingue cette maladie du blues hivernal en fonction de l'intensité des symptômes et donc de la détresse ressentie qui, dans le cas d'une dépression saisonnière, va pertuber de façon significative le fonctionnement familial et socioprofessionnel de la personne touchée. 

Le Nouvelliste